logoInstituPleinLongweb

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

e AFAQ contour rvb

Les
catalogues
2018

couvecatalogue2017 couvcatalIsaac2017 Accueil 
Contact 
Stagiaire 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2018 - Place de la musculation dans la prise en charge de la paralysie cérébrale

Introduction – Présentation générale
Une rééducation kinésithérapique des personnes paralysées cérébrales, basée sur la musculation, est bénéfique sur le plan physique et de l’estime de soi. Cette approche novatrice permet de varier les activités et de donner un nouvel élan lors des séances de kinésithérapie. Il est essentiel de bien déterminer les objectifs des séances de musculation : amélioration de la condition physique, prise de force musculaire, prise de volume musculaire, perte de poids, entretien voire amélioration de la fonction. La maîtrise des différentes variables composant le renforcement musculaire est par ailleurs également indispensable : groupe musculaire visé, ordre des exercices, régimes de contraction, protocoles utilisés. Cette formation, s’appuyant sur des données scientifiques, expose différentes méthodes de musculation adaptées à la paralysie cérébrale. Elle permettra aux participants d’élaborer un travail de réflexion et d’élaboration sur les situations rencontrées dans leur exercice professionnel.

PRE-REQUIS

Professionnels diplômés en masso-kinésithérapie

musculationPUBLIC 

Kinésithérapeutes travaillant dans le domaine de la paralysie cérébrale (SESSAD, centre de
rééducation, cabinet libéral, MAS, FAM, etc.), médecins MPR

PUBLIC DPC 

Masseurs kinésithérapeutes

Les objectifs

  • Construire un projet de musculation adapté au sujet.

o Déterminer les priorités et définir les objectifs
o Construire un protocole de musculation
o Définir les moyens mis en oeuvre

Être capable de réaliser le protocole de musculation en fonction des objectifs.
o Maîtriser des savoir-faire théoriques : protocole de musculation, circuit training, HIIT (High Intensity Interval Training)
o Maîtriser des savoir-faire pratiques : maîtriser les variables : charge, séries, répétitions, muscles ciblées, type d’exercice, ordre des exercices, matériels utilisés
o Soutenir l’autonomie du sujet et maintenir son indépendance
o Savoir interagir avec l’entourage pour qu’elles soient actrices du projet du sujet

 

Le programme

Objectifs pédagogiques

JOUR 1
9h30 – 10h00 10h00 Identifier chacun des participants, présenter le programme de formation et recueillir les attentes spécifiques des participants.
10h00 – 11h00 Évaluer les connaissances dans le domaine de la musculation.
Connaître sur le plan théorique les différents protocoles de musculation et les variables à maîtriser.
11h00 – 13h00 Pratiquer l’utilisation des bandes élastiques pour le renforcement musculaire (Travaux Pratiques entre stagiaires)
14h00 – 14h15 Évaluer les connaissances apprises le matin (Questionnaire / Quizz)
14h15 – 16h00 Utiliser le Swiss Ball pour le renforcement musculaire (Travaux Pratiques entre stagiaires)
16h00 – 17h15 Animer une séance de musculation en SESSAD (bandes élastiques, résistancemanuelle, poids de corps) . (Travaux Pratiques entre stagiaires)
17h15 – 17h30 Collecter les conclusions de la 1ère journée.
Analyser les attentes initiales et faire émerger les manques
JOUR 2
8h30 – 10h30  Animer une séance de musculation avec des sujets atteint de paralysie cérébrales de type I et II selon la GMFCS.
10h30 – 12h30  Animer une séance de musculation avec des sujets atteint de paralysie cérébrales de type III et IV selon la GMFCS
13h30 – 15h00  Animer une séance de musculation avec des sujets atteint de paralysie cérébrales dans une salle de musculation avec des machines guidées.
15h – 16h  Animer une séance de « Cross Training » avec des sujets atteint de paralysie cérébrales dans une salle de musculation avec des machines guidées.
16h00 – 16h30   Collecter les conclusions de la formation et les évaluations de chacun


LES MODALITES PEDAGOGIQUES
La formation alterne des temps d’apports théoriques et pratiques en présentiel.

Présentiel
Les méthodes d’évaluation de l’action proposée
- Questionnaire de type QCM avant et après chaque partie
- Questionnaire à partir d’images vidéo
- Questionnaire d’évaluation sur l’animation, le contenu et les moyens pédagogiques
Concepteur et intervenant: David GUEDIN, kinésithérapeute, cadre de santé

 


Les références et revues bibliographiques utilisées dans le cadre de l’action proposée
[1] Croteau F, Duais A, Thibault G. La musculation: sous-estimée par les patients et… leur médecin!
Les cahiers MedActuel dpc 2010;10(21):49-52.
[2] Edouard P, Gautheron V, D'Anjou MC, Pupier L, Devillard, X. Réentraînement à l'effort chez l'enfant: revue de la littérature. Ann Phys Rehabil Med 2007;50(6):499-509
[3] Ross SM, MacDonald M, Bigouette JP. Effects of strength training on mobility in adults with
cerebral palsy: A systematic review. Disabil Health J 2016;9(3), 375-84.
[4] Dodd KJ, Taylor NF, Damiano DL. A systematic review of the effectiveness of strength-training programs for people with cerebral palsy. Arch Phys Med Rehabil. 2002 Aug;83(8):1157-64
[5] Verschuren O, Ketelaar M, Takken T, Helders PJ, Gorter JW. Exercise programs for children with cerebral palsy: a systematic review of the literature. Am J Phys Med Rehabil. 2008 May;87(5):404-17.
[6] Park EY, Kim WH. Meta-analysis of the effect of strengthening interventions in individuals with cerebral palsy. Res Dev Disabil 2014;35(2), 239-49.
[7] Verschuren O, Peterson MD, Balemans AC, Hurvitz EA. Exercise and physical activity recommendations for people with cerebral palsy. Dev Med Child Neurol. 2016 Aug;58(8):798-808
[8] Gillett JG, Boyd RN, Carty CP, Barber LA. The impact of strength training on skeletal muscle morphology and architecture in children and adolescents with spastic cerebral palsy: A systematic
review. Res Dev Disabil 2016 Sep;56, 183-96.
[9] Dodd KJ, Taylor NF, Damiano DL. A systematic review of the effectiveness of strength-training programs for people with cerebral palsy. Arch Phys Med Rehabil 2002;83(8), 1157-64.
[10] Degache F, Mietton C, Edouard P, Gautheron V. Le réentraînement à l’effort chez l’enfant atteint de paralysie cérébrale (PC). Revue de littérature. Motricité Cérébrale 2011;32(2):51-3.
[11] American College of Sports Medicine. Progression models in resistance training for healthy adults. Med Sci Sports Exerc. 2009 Mar;41(3):687-708
[12] Blundell SW, Shepherd RB, Dean CM, Adams RD, Cahill BM. Functional strength training in cerebral palsy: a pilot study of a group circuit training class for children aged 4–8 years. Clin Rehabil. 2003 Feb;17(1):48-57.
[13] Tabata I, Nishimura K, Kouzaki M, Hirai Y, Ogita F, Miyachi M, Yamamoto K. (1996). Effects of moderate-intensity endurance and high-intensity intermittent training on anaerobic capacity and VO2max. Med Sci Sports Exerc. 1996 Oct;28(10):1327-30
[14] Ramos JS, Dalleck LC, Tjonna AE, Beetham KS, Coombes JS. The impact of high-intensity interval training versus moderate-intensity continuous training on vascular function: a systematic
review and meta-analysis. Sports Med. 2015 May;45(5):679-92
[15] Costigan SA, Eather N, Plotnikoff RC, Taaffe DR, Lubans DR. High-intensity interval training for improving health-related fitness in adolescents: a systematic review and meta-analysis. Br J Sports Med. 2015 Oct;49(19):1253-61
[16] Pourcelot C, Vidal M. HIIT Entraînement fractionné à haute intensité: Méthodologie, guide des mouvements, planifications, 2016, éditions Amphora
[17] Sordello J, Entraînement avec Swiss Ball : santé, forme, préparation physique, 2014, éditions Amphora
[18] Curraladas J, Entraînement avec Elastique - Exercices et programmes de renforcement musculaire, édition Amphora, 2012
[19] Guex K. Optimisation du renforcement musculaire à l’aide de bandes élastiques. Rev Med Suisse 201;11(481):1434-7.
[20] Colado JC, Triplett NT. Effects of a short-term resistance program using elastic bands versus weight machines for sedentary middle-aged women. J Strength Cond Res. 2008 Sep;22(5):1441-8

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

RECHERCHE