CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

Journées d'étude 2014

Annonce et appel a communication JE CDI 2014bRecherche de bien-être et prévention des douleurs des sujets IMC ou polyhandicapés : Rôle des professionnels, Diversité des approches, Cheminement avec les familles

Date : 8 et 9 décembre 2014
Le lieu :  Paris (Chalet de la Porte Jaune)

Ces Journées seront l’occasion d’une réflexion sur les compétences professionnelles les techniques actuelles et les outils disponibles pour faciliter l'approche physique et relationnelle dans des contextes souvent compliqués.

  • Sous quelles formes les membres des équipes éducatives et thérapeutiques peuvent-ils coordonner leurs interventions dans les séances éducatives, rééducatives et thérapeutiques selon les difficultés motrices, sensorielles ou comportementales de chacun.
  • Créer et conduire des situations ludiques, donner le goût du mouvement, passer à des activités fonctionnelles individuelles ou en groupe, ne s’improvise pas. Quels chemins proposer?
  • Quand et comment aller vers les familles, proposer aux sujets des activités de loisirs, artistiques, sportives, s’ouvrir à la société, dans l’objectif d’acquérir sa propre autonomie.

 

photo-257
photo-256
photo-255
photo-254
photo-253
photo-252
photo-251
photo-250
photo-249
photo-248

 

 

Imprimer E-mail