CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

Journées d'Étude 2017

cdi2017programmeL’axe corporel du sujet Paralysé Cérébral dans ses dimensions motrice, perceptive et orthopédique

LUNDI 11 MARDI 12 DÉCEMBRE 2017
ESPACE OUEST LYONNAIS

L’axe corporel fait référence à la notion de verticalité. Il oriente notre regard en adaptant notre posture en fonction de nos projets, il est à l’origine de notre rapport au monde. Le jeune enfant va progressivement construire son axe corporel à partir de ses expériences perceptives, motrices et corporelles, développer ses aptitudes posturales et antigravitaires par l’intermédiaire de ses acquisitions fonctionnelles.

Qu’en est-il chez le sujet paralysé cérébral ? Comment l’enfant atteint de déficience motrice va-t-il aborder cette construction, élaborer ses représentations ? Nous, professionnels, allons devoir évaluer le champ des possibles qu’ils soient moteurs ou perceptifs pour apporter à cet enfant l’étayage nécessaire à son développement. Nous devrons aussi anticiper les conséquences de cette atteinte motrice sur les plans orthopédiques, respiratoires notamment.
Nous nous interrogerons sur les traitements des déformations rachidiennes, leurs indications, leurs limites ; les traitements et leurs conséquences sur la qualité de vie.

 


L’axe corporel:
Un appui postural, émotionnel et représentatif
Bernard MEURIN
B Meirin
L’ ADAPTATION A LA BIPEDIEQUELLES CONSEQUENCESSUR L’ANATOMIE ?
Christine TARDIEU Directeur de recherche CNRS
C TARDIEU
Regard sur l'évolution en 30 ans des approches
rachidiennes pour les plus fragiles
Dr C. BRISSE PH MPR
C BRISSE

 Les nouvelles orientations de la prise en charge
chirurgicale des scolioses neurologiques

L. MILADI
L MILADI
 Méthodes d'évaluation du contrôle postural :
revue de la littérature et miseen pratique

Rodolphe BAILLY –PT-Msc-PhDStudent
RodolpheBAILLY JEACDI 111217
 Traitement chirurgical des déformations du rachis à l’âge adulte
Dr Stéphane Wolff , Dr Guillaume Riouallo
S wolff

  Moyens pour améliorer le contrôle postural
et limiter les troubles posturaux

T PAPOT
T PAPOT CDI Lyon 2017
 Expérience lyonnaise du traitement chirurgical
des scolioses dans la paralysie cérébrale :
critères de décision et interventions proposées

Dr. Vincent Cunin 
V Cunin
VERTICALITE etPROPRIOCEPTION
V LEROY-MALHERBE
V LEROY 
 

Imprimer E-mail