COURS DE PERFECTIONNEMENT EN MOTRICITÉ BUCCO-FACIALE DES SUJETS IMC OU POLYHANDICAPÉS

Évaluation, éducation, techniques rééducatives

Lorsque l’atteinte cérébromotrice touche la sphère oro-faciale, les fonctions d’alimentation et de communication orale vont être touchées à différents degrés. Les professionnels confrontés à ces troubles de la déglutition, de l’articulation orale et au bavage ont besoin d’outils d’évaluation et de techniques rééducatives appropriés pour identifier les troubles moteurs, perceptifs et déformations, leurs répercussions fonctionnelles (troubles de la déglutition, encombrement et infection broncho pulmonaire, troubles phonatoires et articulatoires) ainsi que les conséquences sociales afin de proposer des réponses thérapeutiques pertinentes.
Les vignettes cliniques (proposées par les formateurs et celles apportées par les participants) et la journée pratique organisée dans des établissements, permettent d’illustrer pratiquement la démarche d’évaluation et les réponses thérapeutiques adaptées aux besoins des personnes.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

Objectifs

  • Savoir identifier et analyser les effets des différents troubles touchant la motricité bucco-faciale et la déglutition :
    • Comprendre la physiologie de la déglutition.
    • Maîtriser les outils d’évaluation de la déglutition, du langage oral et du bavage.
    • Maîtriser les techniques manuelles de base permettant l’évaluation des troubles et l’éducation motrice.
  • Savoir élaborer un projet rééducatif et un programme adapté en fonction de son origine professionnelle.
  • Etre en mesure de conseiller les équipes du quotidien dans l’accompagnement des repas.

 

PROGRAMME 

  • Anatomie fonctionnelle – étude de la physiologie de la mastication et de la déglutition (étude sur radio-vidéo),
  • Étude clinique de la motricité bucco-faciale chez le nouveau-né, le nourrisson, le grand enfant et l’adulte,
  • Évaluation factorielle des troubles et indications générales des thérapeutiques,
  • Établir les relations entre les aptitudes motrices, les compétences acquises et les possibilités articulatoires,
  • Articulation et phonation : techniques de stimulation et de contrôle des mouvements préparatoires,
  • Bavage : évaluation de ses différentes formes. Rééducation,
  • Évaluation des perceptions et des gnosies faciales et linguales,
  • Alimentation : techniques de contrôle des automatismes cérébromoteurs pathologiques et d’éducation thérapeutique,
  • Perspectives et limites de la rééducation,
  • Études de cas et travaux pratiques.

 

 

Mots-clés: Médecin, Kinésithérapeute, Orthophoniste

Imprimer E-mail