CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

vision et motricité

visionmotricite3La motricité propre des yeux est intimement liée à la motricité globale. Elle favorise la posture, initie et accompagne le mouvement. Chez le sujet cérébrolésé, les troubles visuo-moteurs peuvent renforcer les difficultés motrices globales. Les rééducateurs peuvent alors se retrouver démunis dans leur démarche thérapeutique, tant dans les objectifs que les guidages. Le repérage des troubles visuo moteurs, leurs conséquences fonctionnelles et leur prise en compte dans les guidages et les progressions permet un meilleur accompagnement des patients.

La formation doit permettre aux professionnels formés d’approfondir leurs connaissances sur les liens étroits existant entre la motricité du regard et la motricité globale (posture, déplacements) ou fine (préhension, manipulation), d’intégrer ces connaissances dans leur prise en charge spécifique, et de favoriser le travail avec les orthoptistes.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

OBJECTIFS

  • Connaître les différents troubles de la motricité visuelle, savoir les repérer chez un patient et comprendre leurs interactions avec les troubles de la motricité,
  • savoir organiser l’environnement du patient et connaître les guidages favorisant l’intégration de la motricité du regard avec la motricité globale ou fine,
  • savoir intégrer les aspects visuels dans la démarche thérapeutique en séance individuelle, conjointe, ou en groupe.

 

PROGRAMME

  • Connaissances actuelles du développement de la motricité du regard du sujet valide. Liens avec le développement moteur,
  • notions fondamentales sur l’organisation de la vision en lien avec l’organisation de la motricité globale et fine,
  • éléments d’évaluation de la motricité visuelle. Comprendre un compte-rendu orthoptique et ophtalmologique,
  • la démarche thérapeutique spécifique intégrant les aspects visuels,
  • l’installation du sujet. Aménagement de l’environnement,
  • approche pratique de guidages moteurs entre professionnels intégrant la visuomotricité
  • apport des travaux de Bulinger sur les panneaux vichy,
  • étude de cas cliniques.

 

 

Mots-clés: Psychomotricien(ne), Ergothérapeute, Médecin, Kinésithérapeute

Imprimer E-mail

Contact


 

Pour toute demande de devis :

Personne contact :


 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé pour le traitement de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer à tout moment en nous contactant